Clans fut jadis une communauté agricole très importante. Village situé sur la route du sel, son comptoir commercial dominait la Vallée de la Tinée et développait un terroir important jusqu’au XXème siècle. De cette activité, il nous reste un paysage topographique fait de restanques, quelques unes ont toujours cultivées par les habitants et les maraichers locaux, qui vendent leurs produits sur le marché de la place du verger, le samedi matin au village. Ainsi que deux moulins hydrauliques dont l’un est toujours en activité.

Le Moulin à huile

« La culture de l’olivier a toujours tenu une grande place dans le cœur des clansois. En 1936, plus de 12 000 oliviers en production étaient recensés sur la commune. Par la suite, le déclin de l’activité agricole et certains accidents climatiques comme le gel de 1956, ont réduit l’activité oléicole. Pour autant, les oliveraies familiales proches du village n’ont jamais été totalement abandonnées. le moulin construit dans les années 20 a fonctionné jusqu’au début des années 80. c’est en 2007 qu’un groupe de passionnés de l’olivier a créé l’Association pour le Développement de l’Oléiculture dans la Tinée (ADOT) autour de deux objectifs précis. L’accompagnement, le conseil auprès des oléiculteurs ou exploitants agricoles est le premier objectif, ceci afin de réhabiliter et d’optimiser la production oléicole. Dans cet esprit, les bénévoles de l’ADOT ont également réhabilité et exploitent une oliveraie communale aux abords du village. D’autre part, la réouverture du moulin communal, qui constituait le deuxième objectif, est effective depuis 2009, avec l’installation d’un moulin moderne de type mini chaîne continue en complément du moulin ancien. Ainsi, les olives de variétés Cailletier, Noire et Bouysounenc sont de nouveau triturées à Clans et donnent une huile de grande qualité, élaborée à partir d’olives non traitées chimiquement en l’absence de parasites. Le fonctionnement du moulin est assuré le week-end par les mouliniers bénévoles de l’ADOT, de fin novembre à fin février.
La réhabilitation des oliveraies et le nouveau moulin à huile confirment que l’olivier et sa culture sont des éléments forts de l’identité clansoise. » Élisabeth Commo

Le Moulin à farine : Musée du patrimoine « Lou Ventaïre »

 

« Si moudre le blé a longtemps fatigué l’imposante meule de pierre du moulin à farine, ceci marque une époque révolue!
Tout le mécanisme cependant, est resté en place et nous laisse imaginer le lourd labeur du meunier.
En 2010, l’association Lou VentaÏre a redonné une seconde vie à ce moulin en le métamorphosant en Musée du Patrimoine. A l’origine de cette entreprise, la restauration d’une pompe à incendie (ci-dessus).
Dans ce lieu, sont exposés, rénovés, préservés plus de deux cents photos (1860 pour la plus ancienne), objets anciens, machines…..qui nous retracent le quotidien des villageois.
Un précieux patrimoine préservé pour les générations futures
La « patine » d’un passé encore bien présent dans les esprits et les cœurs des Clansois! » Élisabeth Commo

Publicités